Le début des compétitions

Les normes de l’art sculptural grec constituaient pour Eugene Sandow la référence exclusive. Tout d’abord, il avait lui-même modelé son corps en fonction de ces normes. De plus, lors des compétitions, le physique des concurrents était jugé et noté par rapport aux proportions corporelles relevant de l’idéal sculptural grec de Myron. Eugene Sandow organisa la première compétition de culturisme le 14 septembre 1901. Intitulée « The Great Competition », cette rencontre se déroula au Royal Albert Hall de Londres. Les juges comprenaient Eugene Sandow lui-même, Charles Law et Sir Arthur Conan Doyle. Elle remporta un immense succès. Il fallu disperser plusieurs centaines d’adeptes de la culture physique. Le trophée remis au gagnant était une statue de bronze (sculptée par Frederick Pomeroy) représentant Eugene Sandow lui-même. Le gagnant fut Wiliam L. Murray de Nottingham en Angleterre. Aujourd’hui, la compétition de bodybuilding la plus prestigieuse est « Mr Olympia » et depuis 1977, le gagnant se voit remettre la même statue de bronze que celle que Sandow avait offerte au gagnant de la toute première compétition. 

Le 16 janvier 1904, la première grande compétition de bodybuilding organisée en Amérique se déroula au Madison Square Garden à New York. Le gagnant, Al Treloar fut dénommé « The Most Perfectly Developed Man in the World » [« L’homme au développement physique le plus parfait du monde »]. Treloar remporta un prix de $1000, très grosse somme  à l’époque. Deux semaines plus tard, Thomas Edison faisait un film sur les figures et les poses qui avaient fait le succès de Treloar. Thomas Edison avait également réalisé deux films sur Sandow quelques années pus tôt. Au début du 20éme siècle, Alois Swoboda, Bernard Macfadden et Charles Atlas continuèrent à promouvoir le culturisme à travers le monde.

plants